Étiquette : <span>Salaires</span>

Étiquette : Salaires

La direction d’Ouest-France doit ouvrir les yeux

Réunie en assemblée générale le mardi 8 novembre 2022, la section syndicale SNJ d’Ouest- France a adopté à l’unanimité la motion suivante qui traduit un sentiment croissant d’inquiétude, d’incompréhension et de mécontentement au sein de la rédaction.

Dix ans sans augmentation générale des salaires

Dix ans : ça fait dix ans, cette année, que la direction d’Ouest-France s’obstine à refuser toute augmentation générale et négociée des salaires du personnel. Quand les résultats sont bons, elle dit qu’elle « ne peut pas distribuer l’argent qu’elle n’a pas ». Quand les résultats sont moins bons, comme cette année, elle dit : « On n’a pas de marge de manœuvre. » Le principe, en tout cas, ne change pas : plus question de négocier avec l’ensemble des syndicats. (la suite sur le document ci-dessous)

On sait – enfin – qui contrôle « Ouest-France » et le groupe Sipa

Il aura fallu trois décennies et beaucoup d’insistance de la part des élus SNJ pour que l’Association pour le soutien des principes de la démocratie humaniste admette que les lecteurs et les salariés d’Ouest-France ont le droit de connaître l’identité des membres de l’association, créée lors du changement de statut en 1990, et, depuis, propriétaire du journal et de l’ensemble du groupe Sipa. L’anonymat des membres de l’ASPDH apparaissait comme une aberration alors que cette structure atypique justifie son existence par la volonté de défendre une information indépendante au service de la démocratie. (suite sur le document ci-dessous)

8-Mars : la direction d’Ouest-France doit s’attaquer aux inégalités salariales

Question rituelle en cette Journée internationale des droits des femmes : quid des inégalités salariales entre hommes et femmes journalistes à Ouest-France ? Quelques données portant sur les salariés en CDI à temps complet pour se faire une idée :

(lire la suite sur le pdf ci-dessous)

En complément au tract diffusé ce jour, ces deux « camemberts » : en haut, les journalistes à un échelon supérieur ou égal à 164,31 ; en bas, un zoom sur les journalistes des échelons 190, 200 et au-dessus de 200. On vous laisse deviner quelle est la couleur des femmes et celle des hommes.