Catégorie : <span>Communication générale</span>

Catégorie : Communication générale

« Pages journalistes » : Google rédacteur en chef

Les projets « page journaliste » et newsletters locales récemment avancés par la direction ont pour caractéristique commune de proposer d’utiliser la photo des consœurs et confrères à des fins de marketing. C’est un cap inédit. Jusqu’à présent, la présentation de l’effigie des journalistes sur les supports print et web était limitée à un certain nombre de cas : l’arrivée dans une nouvelle rédaction, la participation à un débat public ou à l’animation d’une émission de télé ou l’interview de l’un ou l’une d’entre nous.

(lire la suite sur le compte rendu des réunions du CSE et de la commission rédaction de janvier 2022, ci-dessous)

5e vague de Covid : la direction se décharge sur ses « managers »

Alors que la cinquième vague est en train de s’installer, la direction semble décidée à s’en tenir au minimum en matière de prévention. Sur les lieux de travail, la seule règle qui s’applique désormais c’est « au moins 4 mètres carrés par personne ». La direction refuse de revenir au principe de 50 % de télétravail qui avait le mérite d’être clair.

Les responsables hiérarchiques sont donc priés de sortir leurs mètres ruban et de s’assurer que chacun dispose de ses 4 m2. Dans le cas contraire, il n’y aura pas d’autre solution que de recourir au télétravail. « On renvoie aux managers l’appréciation des mesures à mettre en œuvre », a expliqué François Greffier, le nouveau DRH. C’est faire peser une lourde responsabilité sur les « managers », avons-nous souligné. En espérant que ces derniers ne se retrouveront pas avec des clusters à gérer…

Lire la suite sur le document ci-dessous.

Trois DRH en deux ans : il est grand temps de retrouver de la stabilité

C’est à la tête d’un service rudement éprouvé qu’est nommé François Greffier, DRH des Journaux de Loire et désormais, parallèlement, nouveau DRH d’Ouest-France où il sera présent quatre jours par semaine, pour assurer « l’intérim au moins jusqu’à l’été ». M. Greffier était présent, jeudi matin, à une réunion extraordinaire du CSE consacrée à ce sujet. Il succède à Christine Jehanin, qui a officiellement quitté l’entreprise mardi, après un arrêt de travail. Elle avait pris ses fonctions à la rentrée 2020.

lire la suite sur le pdf ci-dessous.

Infolocale : on n’est jamais si bien servi que par soi-même

« On veut aller chercher une info qui, pour partie, nous échappe. » La direction met un coup d’accélérateur sur Infolocale en proposant aux associations, clubs, compagnies, de rédiger eux-mêmes leurs articles. On n’est jamais si bien servi que par soi-même ! Certes, ils le faisaient déjà sous forme d’annonce d’événements ou de présentation de leurs activités. Cette fois, l’objectif est de passer à la vitesse supérieure en leur proposant d’écrire des « publications », ou « récits sur la vie de l’organisme ». Ces contenus pourront être longs, intégrer des photos et même de la vidéo, des liens hypertexte. Un test est en cours en Mayenne. Il a été présenté à la récente réunion du CSE. Une partie de ces contenus feront l’objet de titres d’appel dans les pages locales de la plate-forme ouest-france.fr.

Lire la suite du compte rendu des réunions de la commission rédaction du 17 novembre et du CSE du 18 novembre sur le document ci-dessous.

Un des sujets de ce tract évoque le service DRH. Pour mémoire, lien vers la communication intersyndicale diffusée à l’issue de la réunion du CSE extraordinaire du 28 juin sur le même sujet.

Eh oui ! Les SR « print » travaillent aussi pour le web

En Bretagne, d’ici à la fin de l’année et au terme du test des Côtes-d’Armor, tous les correspondants locaux enverront leurs articles via l’outil Swing (pour les autres régions, la direction ne sait pas quand le basculement de PL Edit vers Eidos est programmé). Leurs articles valorisés arriveront dans un format WP pour être mis en ligne plus vite par le SR. La rédaction en chef (REC) ne voit là aucun surplus de travail pour ces journalistes. « Les SR faisaient une copie canal vers le web, là ils la feront vers le print, c’est pareil… » (lire la suite sur le document ci-dessous)