Étiquette : <span>Journalistes rémunérés à la pige</span>

Étiquette : Journalistes rémunérés à la pige

Infolocale : on n’est jamais si bien servi que par soi-même

« On veut aller chercher une info qui, pour partie, nous échappe. » La direction met un coup d’accélérateur sur Infolocale en proposant aux associations, clubs, compagnies, de rédiger eux-mêmes leurs articles. On n’est jamais si bien servi que par soi-même ! Certes, ils le faisaient déjà sous forme d’annonce d’événements ou de présentation de leurs activités. Cette fois, l’objectif est de passer à la vitesse supérieure en leur proposant d’écrire des « publications », ou « récits sur la vie de l’organisme ». Ces contenus pourront être longs, intégrer des photos et même de la vidéo, des liens hypertexte. Un test est en cours en Mayenne. Il a été présenté à la récente réunion du CSE. Une partie de ces contenus feront l’objet de titres d’appel dans les pages locales de la plate-forme ouest-france.fr.

Lire la suite du compte rendu des réunions de la commission rédaction du 17 novembre et du CSE du 18 novembre sur le document ci-dessous.

Un des sujets de ce tract évoque le service DRH. Pour mémoire, lien vers la communication intersyndicale diffusée à l’issue de la réunion du CSE extraordinaire du 28 juin sur le même sujet.

Sur ouest-france.fr, la pub hors de contrôle

C’est devenu un sujet récurrent des réunions avec la rédaction en chef : comment est-il possible de trouver, sur ouest-france.fr, au milieu d’un article sur le procès des attentats de Paris une pub pour des « bralettes grande taille »avec photo à l’appui, chose inimaginable dans le journal papier ? L’explication que donne la REC est simple : le « partenaire » Taboola à qui l’espace est vendu, est censé respecter « une liste d’interdits », mais régulièrement des annonces passent entre les (grosses) mailles des filets de ses algorithmes. Nous demandons depuis longtemps à connaître cette « liste d’interdits ». On attend toujours.

(lire la suite sur le document ci-dessous)