NAO 2022 : dialogue social ou dialogue de sourds ?

NAO 2022 : dialogue social ou dialogue de sourds ?

Le rituel de la négociation annuelle obligatoire (NAO) pourrait avoir un côté comique si les enjeux ne se comptaient pas en millions d’euros sur le compte de résultats de l’entreprise et en fins de mois difficiles pour nombre de salariés. Lundi 9 mai, pour répondre aux demandes d’augmentations salariales des représentants des salariés, la direction générale a ressorti sa batterie d’arguments, bien élimés après des décennies d’usage. Papier, encre, carburant : tout augmente, l’avenir est incertain, « on ne peut pas donner l’argent qu’on n’a pas ». Situation qualifiée « d’historique » malheureusement aggravée par l’incapacité de la direction à concrétiser ses prévisions ambitieuses de relance du journal papier, dont la diffusion continue de baisser. Conclusion sans surprise : il n’y aura pas de rattrapage des salaires.

(Lire la suite sur le document ci-dessous.)